Vous êtes ici : Accueil > Tourisme Culture Patrimoine > Historique

Formulaire de recherche

Historique

LES ORIGINES DE THIEZAC

Au 6e siècle, des Ermites vinrent s'installer dans la grotte située au pied du rocher de Saint Michel.
La tradition veut que le bourg de Thiézac se soit crée autour des auberges qui se seraient édifiées pour accueillir les nombreux pèlerins, venus se recommander à leurs prières.

D'après le Chanoine Chabeau, Thiézac serait le nom du premier aubergiste venu s'y établir.
Le dictionnaire du Cantal réfute cette version et pense que l'origine du bourg serait plus ancienne et daterait de la conquête de la Gaule par Jules César. Le nom de Thiézac associerait une racine celtique et une racine grecque signifiant « Lieu aimé des Dieux ».

Le Vicaire, Louis Buchon, dans sa monographie de Saint Martin, n'est pas d'accord car dit-il qui dans nos montagnes aurait eu connaissance de la langue grecque ? Il penche plutôt pour une définition latine de l'étymologie du mot Thiézac qui serait « Dieu est là ». La présence des Ermites conforterait son raisonnement.

En imaginant Thiézac perdu dans la montagne avec comme seul accès un chemin difficile, on peut supposer que sa création est bien liée aux Ermites. Quant à l'origine du nom, nous n'avons aucune certitude.
Jacques ODDOUX - "THIEZAC autrefois" - 2002
 

CHRONOLOGIE DE QUELQUES ÉVÉNEMENTS
DU PASSÉ

6e siècle Des Ermites habitent la grotte au pied du rocher de Saint Michel
6e siècle Origine présumée de Thiézac
13e siècle Effondrement de l'église située à la placette, quartier de la Coste
15e siècle Selon la légende, apparition de la Vierge à des pèlerins
15e siècle Construction de la chapelle Notre Dame de Consolation
15e siècle Construction de l'église Saint Martin
1733     Le pont du Carol est emporté par une crue. Il est reconstruit en bois
1810     Franchissement du Pas de Compaing par la route impériale
1817     Eboulement de terrain rompant la canalisation d'eau alimentant l'ouest
de Thiézac
1818     Glissement de terrain ébranlant les fondations de l'église et de
quelques maisons
1820     Après être passée au Carol puis au Mounat la route d'Aurillac
prend son tracé actuel
1835     Date de la Croix monumentale vers l'église
1848     Percement du tunnel du Lioran
1868     Ouverture de la ligne de chemin de fer
1869     On décide de reconstruire en pierre le pont du Carol
1872     Erection de la statue de l'Immaculée Conception au Puy des Roses
1875     Reconstruction de la fontaine sur la place
1878     Reconstruction de l'église de Salilhes
1881     Découverte d'une dentelle semblant attester la visite d'Anne d'Autriche
à ND de Consolation
1894     Construction du nouveau cimetière
1903     Construction de l'actuel presbytère
1905     Construction de la mairie - école
1921     Construction du monument aux morts
1929     Un nouveau chemin de croix en direction de la Chapelle est construit
1935     Erection de la statue de Saint Michel
1981     Le pont de Carbonnière est emporté par une crue
1990     Glissement de terrain en partance de Trielle jusqu'à Laubret (2 morts)
1993     Mise en service du contournement routier de Thiézac

Jacques ODDOUX - "THIEZAC autrefois" - 2002